Dans quels cas se servir de produits d’hygiène jetable ?

hygiène jetable

L’hygiène est un facteur très important dans certains domaines comme la santé ou la restauration. Pour cela, il est possible de se servir d’une gamme de produits jetables. A un certain moment, ils furent presque interdits par la loi car ils possèdent un impact environnemental important. Toutefois, les fabricants ont fait en sorte de proposer des produits plus écologiques.

 

 

Pourquoi se servir de produits jetables ?

Dans certains cas, cette solution est la seule dont vous disposiez et dans d’autres, elle est optionnelle. Le principal atout de ces produits est qu’ils sont très pratiques car après vous en être servis, plus besoin de les laver. Il vous suffit de les jeter comme leur nom l’indique déjà. Par ailleurs, vous disposez d’un large choix de produits, quels que soient vos besoins.

Divers choix de modèles, de styles et de coloris sont disponibles en rayon ou chez les prestataires. Par exemple, en matière d’emballages alimentaires, les traiteurs peuvent se servir de barquettes, de gobelets jetables ou encore de sacs en plastique pour le conditionnement des repas.

 

 

Les produits d’hygiène au quotidien

Pour les professionnels de la santé, tous les produits nécessaires doivent être nettoyés et stérilisés pour permettre une utilisation en toute sécurité. Parmi ces produits médicaux, on peut citer par exemple les gants jetables, le rasoir, le scalpel… Toutefois, même au quotidien, se servir de produits dont la fabrication est conforme aux réglementations d’hygiène est essentiel.

On peut citer par exemple les couches pour bébé, les cotons tiges, les protections d’hygiène féminine, les produits d’essuyage comme les lingettes cosmétiques, les mouchoirs, les serviettes…

 

 

Dans le secteur de la restauration

L’hygiène doit toujours être impeccable dans un secteur où il est question de manipuler de la nourriture, fraîche ou cuisinée. Pour faciliter leur travail, que ce soit pour les grandes réceptions ou de simples livraisons de plateaux-repas, les traiteurs sont amenés à se servir de produits en plastique à usage unique ou en d’autres matériaux jetables.

En effet, il est par exemple plus facile de trouver des assiettes jetables dans une couleur spécifique comme le taupe que des assiettes dures. De plus, comme un fabricant professionnel propose une large gamme de vaisselle jetable, vos buffets, cocktail dînatoire, repas assis ou cocktail apéritif seront garantis à succès. Outre le repas en question, la présentation compte beaucoup aux yeux des convives. Voilà un bon moyen de juger de la qualité d’une réception.

 

 

Les produits d’hygiène jetable en agro-alimentaire

Pour la vente de nourriture à emporter ou pour la livraison, les restaurateurs disposent de multiples choix de contenants. Parmi les plus utilisés, on peut citer les gobelets en plastique, les emballages en cône, les barquettes, les bouteilles en plastique et les différents contenants en carton. Pour les réceptions, il est désormais possible de trouver des couverts jetables de luxe en plastique transparent, des verrines, des flûtes à champagne, des pailles en bambou, des nappes et des serviettes en papier etc. Plus d’informations ici.

 

 

Optez pour des solutions écologiques

De nos jours, les produits d’hygiène jetable sont beaucoup plus écolos car conscients qu’ils polluent l’environnement, les professionnels se servent désormais de matériaux naturels et zéro déchet pour les fabriquer. Par exemple pour les lingettes, ils peuvent ne se servir que de cotons.

Quant à la vaisselle jetable et à l’emballage alimentaire, il n’est pas rare de trouver des éléments fabriqués à partir de palmier, de bambou ou encore de canne à sucre. En effet, il est fortement conseillé de privilégier l’usage de produits biodégradables, compostables ou bien recyclables. Pour s’en assurer, vous pouvez effectuer une recherche sur le fabricant en question ou bien trouver des avis avant de faire un choix.

 

 

Comment préparer soi-même une eau détoxifiante ?

eau detoxifiante

Vous avez sûrement déjà eu l’occasion de la repérer dans les restos et partout sur les réseaux sociaux. En matière de boisson healthy, l’eau détox fait fureur en ce moment. Partout où l’on va, l’on ne cesse de vanter ses mérites. Mais est-ce vraiment une solution efficace pour éliminer les toxines ? Qu’est-ce qui la différencie d’un simple jus de fruits si l’on tient compte de sa composition ? Et surtout, comment la composer soi-même ?

 

 

Est-elle vraiment vertueuse ?

Tout d’abord, la detox water est une « eau », tout simplement. Vous connaissez tous les bienfaits de celle-ci. Mais en plus de cela, on y a rajouté des fruits et légumes. Tous ces ingrédients sont connus pour avoir de nombreuses vertus pour la santé, donc forcément, l’eau détoxifiante ne peut qu’avoir des bienfaits. Si vous voulez faire une cure de détoxification, il n’y a rien de plus efficace que cette eau pour le drainage du système digestif.

Certaines personnes en boivent même pour maigrir, mais il faut noter une chose à ce sujet. Comparée aux sodas, l’eau détoxifiante est plus saine, donc si vous choisissez d’en boire à chaque repas à la place d’une eau gazeuse, alors forcément, vous verrez quelques changements au niveau du tour de taille.

En réalité, cette eau agit comme un coupe-faim car si elle est prise avant le petit-déjeuner, elle créera un effet de satiété. Si vous buvez un litre d’eau detox par jour, cela aura un effet minceur, notamment en supprimant la rétention d’eau et donc en favorisant l’élimination de la cellulite. L’eau détoxifiante permet aussi d’améliorer la circulation sanguine.

 

 

L’eau détoxifiante DIY

Si vous commandez une eau détox dans un resto, vous constaterez qu’elle n’est pas du tout difficile à composer. En effet, il vous suffit d’une base, d’ingrédients et d’arômes.

  • Base : un verre d’eau, bien évidemment, mais dans lequel vous pouvez aussi rajouter du jus de citron vert.
  • Ingrédients : un large choix s’offre à vous. Pour les fruits, selon la saison, vous pouvez vous servir de framboise, d’ananas, de pamplemousse, de kiwi ou de citron. Quant aux légumes, il est possible de se servir de concombre, d’artichaut, de gingembre…
  • Arômes : pour obtenir une boisson rafraîchissante, n’hésitez pas à rajouter de la réglisse, de la coriandre, des feuilles de menthe, du romarin, une queue de cerise ou même du pissenlit.

Pensez toutefois à composer votre eau détoxifiante selon votre objectif. Par exemple, si vous voulez avoir un ventre plat, une eau citronnée à base de thé vert avec de la menthe est conseillée. Aussi, il est important de se renseigner sur l’apport en nutriments et en vitamines de chaque ingrédient.

 

 

L’eau détox vendue en bouteille

L’eau détoxifiante s’est tellement popularisée ces dernières années qu’on en trouve désormais en bouteille. Contrairement à la composition classique où l’on trouve tout un assortiment d’ingrédients, cette boisson est synthétisée, mais possède les mêmes propriétés de l’eau détoxifiante DIY, voire plus. Ayant une action dépurative, elle s’intègrera parfaitement dans votre programme minceur. Plus d’informations ici.

Vous pouvez même remplacer votre bouteille d’eau minérale par de l’eau détox. Attention toutefois, car la consommation de cette boisson industrielle ne convient pas aux femmes enceintes et aux enfants. En cas de doute, demandez l’aval de votre médecin au risque qu’elle ne se transforme en une boisson dangereuse pour votre santé.

Quoi qu’il en soit, l’eau détoxifiante à base de fruits et légumes peut se consommer sans modération, que ce soit en été ou en hiver. Vous pouvez rajouter autant d’ingrédients que vous le souhaitez et même essayer de nouvelles recettes. Sinon, en recherchant sur Google, vous trouverez aussi de nombreuses idées inspirantes.

 

 

Faut-il boire de l’eau du robinet ou de l’eau en bouteille ?

eaux de luxe

Consommer de l’eau est un besoin vital pour l’homme. Que ce soit des eaux plates, des eaux de source, des eaux minérales ou encore des eaux gazeuses, il est recommandé de boire en moyenne 1.5 litres par jour. Mais avec les multiples choix sur le marché, il n’est pas évident de faire ses achats. Faisons le match entre eau de robinet et eau minérale en bouteille.

Eaux minérales naturelles ou en eau en bouteille ?

En ce qui concerne la qualité de l’eau du robinet, la grande majorité des français sont conquis. Les concentrations en nitrates ou pesticides sont bien étudiées afin qu’elles ne représentent pas un danger pour l’homme. L’eau de source elle, est aussi très contrôlée. Elle ne contient pas de chlore. Provenant de nappes souterraines, c’est une eau très qualitative étant donnée qu’elle est puisée en profondeur.

En termes de vertus, l’eau du robinet a un PH équilibré, avec une teneur en sels minéraux tout aussi équilibrée. Vous pouvez y retrouver du calcium, du sodium, du magnésium, du potassium, du fluor ou encore du bicarbonate. Au contact de la roche, l’eau minérale naturelle en bouteille dispose aussi de minéraux. Elle répond à des besoins spécifiques : lutte contre la fatigue, eau enrichie en magnésium…

L’eau minérale, gazeuse ou non, a un meilleur goût que l’eau du robinet car elle n’est pas traitée et conserve sa pureté originelle. Il existe tout de même certaines eaux comme l’Hépar ou la Contrex qui sont un peu fortes en raison de leur forte minéralisation. Enfin, en termes de praticité, il est possible de transvaser ces deux eaux dans une jolie bouteille en verre et vous pouvez les changer en une eau minérale gazeuse avec une machine adaptée. Attention toutefois, les bouteilles en plastiques polluent l’environnement : c’est un point négatif de l’eau minérale en bouteille.

Peut-on donner de l’eau du robinet aux nourrissons ?

Il est possible de boire de l’eau minérale du robinet en laissant couler quelques secondes avant de remplir le biberon. Par contre, il est recommandé de n’utiliser que l’eau froide. Aussi, il ne faut pas utiliser une eau minéralisée ayant subi une filtration ou un adoucissement. En ce qui concerne les eaux minérales en bouteille en plastique, il faut bien voir les informations, si elles sont bien destinées aux bébés.

Si les eaux en bouteille contiennent une composition en nitrates comprise entre 50 et 100 mg/l, elles ne doivent pas être bues ni par les femmes enceintes ni par les nourrissons. Supérieure à 100 mg/l, les eaux minérales ne peuvent pas être utilisées dans la préparation de nourriture.

Qu’en est-il de l’eau de luxe ?

Une eau est qualifiée de luxe dépendamment du traitement qu’elle a subi et surtout de son packaging. Provenant d’eau de source naturelle, ces eaux ont été traitées de sorte d’éliminer les bactéries et les autres contaminants. Si l’eau de luxe est appréciée et de plus en plus prisée des consommateurs, elle reste encore un « luxe » que le commun des mortels ne peut pas s’offrir.

Les atouts des eaux de luxe sont nombreux pour la santé. Tirant partie des minéraux recueillis sous la terre, ces eaux ont des concentrations précises pour guérir certains maux. Elles auraient même des vertus pour sublimer l’apparence de la peau et pour réduire le stress. Riches en minéraux, le calcium contenu dedans peut aider les os à rester fort et à réguler la pression artérielle. Le potassium lui, améliore la force musculaire et booste le métabolisme.

Les meilleurs conseils pour durer dans l’univers du vin

formation wset

Le domaine de l’hôtellerie restauration, tout comme le monde du vin d’ailleurs, ne cesse d’embaucher partout dans le monde. Les établissements de distribution sont toujours en quête de spécialistes, de ce fait, suivre une formation devient indispensable. Le WSET en est un exemple. C’est une formation professionnelle britannique reconnue dans le monde.

Ne jamais cesser d’apprendre

Travailler dans l’hôtellerie ou dans l’industrie des boissons, c’est répondre à des connaissances spécifiques en la matière mais c’est aussi être passionné de vin avec une expertise professionnelle requise pour réussir. S’il y a des domaines spéciaux comme le droit, la finance ou l’architecture qui demande un diplôme délivré par un organisme de formation ou une université pour prouver ses compétences, le secteur œnologique lui, n’est pas aussi règlementée, et il existe un large choix d’offre de formation pour avancer.

Les avantages de la formation WSET

Se former en vins et spiritueux et en œnologie en général, est important dans ce secteur. Choisissez un établissement qui propose des formations en vin, avec des formateurs spécialisés dans le domaine. L’avantage des formations professionnelles et en particulier de la formation WSET, c’est d’offrir aux candidats la possibilité d’apprendre les techniques de dégustation de vin. Il y a un deuxième avantage à cette spécialisation qui est de profiter d’une ouverture d’esprit en ce qui concerne les vignobles et les vins de France et d’ailleurs ainsi que les divers cépages. Cette connaissance permet de mieux se situer sur le futur de l’industrie des spiritueux et les enjeux actuels. Enfin, avec une formation WSET, vous bénéficierez d’un diplôme reconnu à l’international, facilitant la reconversion professionnelle et ne nécessitant pas d’autres formations diplômantes.

Les divers niveaux de la formation WSET

La formation professionnelle WSET, comporte 4 niveaux. Le niveau 1 est disponible pour tous les amateurs de vins désirant s’initier dans le secteur. Il donne des notions sur les accords mets-vins, ou sur les qualités de celui avec des bases en dégustation. Le niveau 2 est un approfondissement. Il est ouvert pour les élèves désirant se perfectionner dans les divers styles de vins et en savoir plus sur l’étiquetage ou les principaux classements.

Le niveau 3 de nos formations aborde les principales caractéristiques du vin, le style et la qualité de celui-ci. Le niveau 4 lui est le summum de la qualification en WSET. On y apprend le commerce international du vin et des spiritueux.

Savoir se créer un réseau !

Afin de durer dans le secteur du vin, il est recommandé de participer à des dégustations et de surveiller les agendas d’évènements. Il faut cependant avoir une approche ciblée et ne pas hésiter à développer sa présence en ligne. Aussi, il ne faut pas être sectaire : ce n’est pas parce que vous êtes sommelier que vous n’allez, vous intéresser qu’à ce qui attrait à la sommellerie.

Aussi, il est indispensable d’adopter une façon de penser réaliste. Quand vous débutez, vous pouvez directement participer à la cueillette afin d’exprimer ce vécu dans votre argument de vente et de convaincre les clients.

Dans tous les cas, il faut savoir que bénéficier d’une formation en vins et spiritueux vous ouvrira les portes d’un large secteur. La demande est en hausse constante dans ce domaine. Vous pouvez être caviste, responsable de vente ou responsable marketing, ou responsable dans les caves coopératives viticoles ou les maisons de négoce.