Vins de Loire et cuisine provençale, on relève le défi !

Steven Frémont, Inter Loire.

La Loire ? Terra Incognita pour la provençale que je suis !
Ma cave est « monovin », (je l’avoue), elle aligne presque, uniquement, des vins de la vallée du Rhône ou de Provence, proximité et chauvinisme obliges.
J’ai honte, ça fait vraiment la fille du Sud qui sort pas de chez elle …

Maintenant, que j’ai tout dit (ou presque), n’allez pas croire que je n’ai jamais bu des vins de Loire. Ben, si quand même…
J’ai un souvenir, très précis, du Sancerre blanc du Domaine Vacheron, découvert dans un salon de vin, il y a quelques années. Minéral, rectiligne, fruité et expressif, parfait dans son genre. Ce fût une découverte. En effet, rien à voir avec ces blancs sudistes bien souvent trop lourds, « vieux » avant l’âge…

Puis, un soir de septembre 2009, j’ai rencontré les Vini Be Good, au restaurant Gare du Nord à Paris. Là, j’ai goûté les saumur-champigny de Thierry Germain, les Saint-Nicolas de Bourgueil de Gérald Vallée et Cab à Bulles, le cabernet de Saumur de Dominique Joseph, une petite merveille, encore gravée dans ma mémoire. C’est dire si mes connaissances sont « pauvrettes »…

Aussi, lorsque Amélie de l’Agence Clair de Lune m’a proposé de participer au Wine Blog Trophy dont le thème est « A la table des vins de Loire » j’ai répondu « non ». La nuit a fait son œuvre. Et si j’associais, les vins de Loire avec la cuisine provençale ? S’entendront-ils ou… se tourneront-ils le dos ?

Pour répondre à ces questions, j’ai donc pensé à trois plats. Puis, j’ai rencontré Nicolas Ong, le chef sommelier du restaurant Christian Étienne pour qu’il me conseille.

Nicolas

Voici notre sauce maison et ses commentaires  !

L’entrée : Barigoule d’artichauts avec :
Vouvray sec 2010 Les Argiles de François Chidaine
Anjou 2009Le Cornillard Domaine Patrick Baudouin
« Ces deux blancs issus du chenin, possèdent un caractère légèrement oxydatif qui enveloppera l’amertume de l’artichaut. Le premier affiche une légère sucrosité en bouche, le second, une acidité plus marquée. »

 

 

 

 

 

 

 

 

La barigoule c’est quoi ?
Pour commencer c’est très bon ! C’est une spécialité bien de chez nous, qui fait référence à son mode de préparation. Jacqueline m’a donné sa recette…

artichauts-a-la-barigoule--_48600

Pour 4 personnes
8 artichauts violet
100 gr de petit salé
1 oignon, 1 ail, 1 bouquet garni
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1/2 verre de vin blanc

Réalisez les fonds d’artichauts : retirez quelques feuilles,puis tronçonnez le haut des artichauts. Enfin, tournez avec un couteau autour de ces derniers jusqu’à obtenir un fond. Retirez le foin.
Dans une sauteuse, faite revenir doucement l’ail et l’oignon,le petit salé, puis ajoutez les artichauts. Recouvrez avec le vin blanc et un peu d’eau. Rajoutez le bouquet garni. Fermez la cocotte et laisse cuire durant 25 minutes environ.
Servez tiède.

Le plat : alouette sans tête et riz noir de Camargue avec :
Sancerre rouge 2009 Domaine Vacheron
Bourgueil 2007 Domaine Breton
« La finesse et la fraîcheur du Sancerre s’harmoniseront parfaitement avec la sauce blanche du plat. Pour ceux qui souhaitent jouer l’alliance avec le bœuf, je conseille le Bourgueuil, plus structuré. » 

vacheron

bourgueil

 

 

 

 

 

Les alouettes c’est comme des paupiettes de veau, mais avec du bœuf !

alouettes

Pour 4 personnes
8 alouettes, demandez à votre boucher de les préparer. Il farcit les tranches de bœuf avec du petit salé haché, de l’ail et du persil.
1 oignon, 2 cuillères à soupe de farine
1 carotte
1 gousse d’ail
1 verre de vin blanc
2 champignons de Paris
3 tiges de persil

Dans une sauteuse, faite revenir l’oignon avec les alouettes,
dès qu’elles sont légèrement dorées, ajoutez le verre de vin blanc, la carotte, l’ail et les champignons émincés.
Salez, poivrez, recouvrez juste d’eau, fermez pour une heure environ. Au bout de trois quart d’heure ajoutez le persil.

Le fromage : Fromage de chèvre AOC Banon avec Le Muscadet Sèvre et Maine Gorges du Château de La Gravelle.

Sa minéralité et sa structure devraient tenir tête aux saveurs boisées de ce fromage qui se présente plié dans une feuille de châtaignier.

Le dessert : gâteau des rois aux fruits confits avec :
Montlouis-sur-Loire pétillant La Taille aux Loups non dosé de Jacky Blot
Quart de Chaume 2007 Domaine Patrick Baudouin
« Le Montlouis pour la fraîcheur des bulles et le côté clémentine confite, le Quart de Chaume, pour les amateurs de liquoreux : doux et mentholé, il met en valeur la brioche et les fruits confits. »

gâteau des rois

Sachez que dans le sud, on regarde avec dédain ces « galettes » à la frangipane… Nous lui préférons, le gâteau des rois, une brioche aux fruits confits décorée de sucre. Après l’avoir dégustée, on joue à la coinche !
La coinche c’est quoi ? C’est comme la belote on joue en équipe et on annonce ses points à l’avance. Tu fais tes points tu gagnes, tu les fais pas tu perds et tu les donnes à l’équipe adverse !

Aujourd’hui, ce sont les vins de Loire qui ont remporté la manche ! OUI ! Ils peuvent accompagner nos mets, à condition de choisir les bonnes recettes !

Vouvray pétillant avec le gâteau des rois

Vouvray pétillant avec le gâteau des rois

 

 

 

Quart de chaume avec le gâteau des rois

Quart de chaume avec le gâteau des rois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *