Brocolis et saucisson d’içi en quiche

2011-tarte brocolis07-04 01.46.16

Dimanche, je décide de mitonner une p’tite quiche accompagnée de romaine et betterave rouge pour mes amis. C’est partit ! Je me lance dans la préparation de la pâte brisée, je bats les œufs, le lait et au moment, crucial, d’ajouter l’ingrédient essentiel : LE petit salé, j’ai beau inspecter tous les recoins du frigo, je n’en ai pas ! « Quelle quiche, je fais ! », me dis-je, la situation étant particulièrement appropriée…
J’ouvre le frigo une seconde fois, je vise des brocolis achetés la veille sur un marché de producteurs et un superbe saucisson acheté à Thomas Faton, le boucher des halles de Châteaurenard. Sauvée !
J’invente ma petite recette « Brocolis et saucisson d’ici en quiche » !
Prêts ? La voici !

Pour six personnes
Ingrédients
1 bouquet de brocolis
250 ml de lait
4 œufs
5 tranches de saucisson
Gruyère râpé

Pour la pâte brisée
250 gr de farine
125 gr de beurre mou
1 tasse à café d’eau

Étape 1
Commencez par préparer la pâte brisée. Versez la farine dans une jatte avec le beurre ramolli coupé en morceaux. Avec le bout des doigts mélangez bien. Ajouter la tasse d’eau, formez une boule, laissez reposez 30 minutes.

Étape 2
Lavez et découpez le brocolis. Faites le cuire à la vapeur 6 à 7 sept minutes.
Laissez-les tiédir, puis écrasez-le à la fourchette.
Découpez le saucisson en petits cubes.
Dans une jatte, versez le lait, cassez les œufs, battez puis ajoutez le gruyère râpé, le sel et le poivre et battez de nouveau. Enfin, ajoutez les brocolis écrasés, le saucisson et remuez une dernière fois.

Étape 3
Roulez la pâte brisée jusqu’à obtention d’un grand disque. Déposez-là au fond d’un plat à tarte. Pour cela, une fois que vous avez roulé votre pâte en forme de cercle, repliez là-en deux, puis en quatre pour former un triangle. Déposez ce triangle dans le plat et dépliez.
Ajoutez la préparation brocolis, lait, œufs. Enfournez pour 3/4 d’heures dans un four chaud !

Et avec cette quiche, on boit quoi ? Les brocolis, l’œuf… Tout cela n’est pas facile à marier. Je privilégie un blanc aromatique et vif et pour ceux qui aiment les rouges, un vin de soif, souple et fruité.

23-23-large

La cuvée Les Herbes Folles (5,70 €) du Domaine du Grand Jacquet. Patricia et Joël dit le « grancquet » ont leur domaine dans le Mont Ventoux. Sur ces hauteurs, ils ont planté du sauvignon, un cépage que l’on trouve surtout à Bordeaux, mais rarement dans le vignoble rhodanien. Quelle bonne idée ils ont eu ! Leur blanc est vif, frais et légèrement citronné au nez. Le muscat à petits grains également présent dans l’assemblage lui apporte un petit côté fleuri, très charmeur. Il est parfait avec la quiche !

Si vous avez envie d’un rouge, je vous suggère la cuvée Premier Jus (environ 3 €) de la coopérative les coteaux de Fournès. Une découverte récente goûtée au caveau de cette cave : fruits rouges au nez, gouleyant au palais, il va très bien avec les saveurs de saucissons et de brocolis du plat. Avec une dizaine d’adhérents seulement, cette cave et fait figure de valeur montante dans les côtes du Rhône.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *